La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.


MES ARBRES

Ils ont poussé, il y a plusieurs siècles. Leurs feuillages dispensent de l'ombre l'été et de l'humus à l'automne. Leurs racines drainent la terre spongieuse de la Normandie et la retiennent dans une dénivellation du terrain. Les deux arbres absorbent nos gaz et en retour nous apporte l'oxygène. Dans le tourbillon devenu fou de notre société, ils font partis des derniers remparts de notre survie. A l'échelle de chaque individu, tout arbre compte. Chaque arbre abattu est la mort d'une alvéole d'un poumon de nos enfants, petits enfants.

L'argent rapide, des travaux mal conçus, l'obstination de quelques un, arc boutés dans des raisonnement à très courts terme, conduisent rapidement à la destruction de vieux arbres qui n'ont d'autres tords que d'avoir été oublié dans la création d'un tracé de contournement routier.

 Le saule et le frêneLe saule et le frêne

L'arbre nous sauve la vie par ses actions invisibles et ne peut se défendre seul. Alors existe-t-il un autre choix que de tenter de faire changer les mentalités, les regards, les perceptions ? Pour une cause commune de plus, la survie de l'humanité. Cela n'a rien d'un grand mot, c'est une de nos responsabilités, à nous citoyens adultes de protéger ce qui protège nos vies.

Alors je me bats et je rejoints ceux qui montent aux branches.

 

photos   articles de presse videos

 

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?